Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 18:00

 

of_11012017435044787000_px_512_.jpg

Christian Gourcuff a beaucoup d'estime pour son ancien capitaine, «Antho» Gauvin, qui s'est reconverti comme entraîneur. / Photo : Béa Le Grand

 

 

Lorient (L1) se déplace samedi (18 h 30) à la Roche-sur-Yon afin d'affronter Fontenay-le-Comte (CFA) dans le cadre des 16es de finale de la Coupe de France. Christian Gourcuff a entraîné Anthony Gauvin alors qu'il était joueur au FC Lorient (1999 à 2004). Gauvin est aujourd'hui aux commandes de l'équipe vendéenne. Les deux hommes s'apprécient, Gourcuff n'a pas oublié son défenseur central qu'il avait positionné au milieu de terrain... Mais samedi, ils seront opposés l'un contre l'autre !

 

Interview : Christian GOURCUFF

 

Ouest-France

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 17:00

 

COUPE DE FRANCE 

16ème de Finale 

 

FONTENAY (CFA) LORIENT (LIGUE 1)

 

 

PROTOCOLE D'AVANT MATCH 

Les "Débutants" (U.8/9) du Vendée Fontenay Foot donneront la main demain soir aux 22 joueurs entrant sur la pelouse.

 

 

DSCF1483

 

 

Voici les indications pour préparer au mieux ce protocole :

 

 RDV : 17 h 15 au Stade Desgrange à la Roche Sur Yon - Entrée Billetterie

Venir en Survêtement et Baskets

Apporter short et chaussettes du V.F.F. + Chaussures de Foot

 

 

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 16:00

 

Coupe de France (16es de finale). Fontenay-le-Comte (CFA) - Lorient (L1), samedi (18 h 30). Antony Gauvin, l'entraîneur du FFV, a eu Christian Gourcuff, comme entraîneur pendant trois saisons.

 

lrSP 2624189 1 px 512 w ouestfrance

Antony Gauvin, l'ancien capitaine du FC Lorient, apprécie particulièrement Christian Gourcuff. C'est lui qui l'a incité à devenir entraîneur. / Photo : Philippe Renault

 

 

Antony Gauvin a porté les couleurs de Lorient pendant cinq saisons, de 1999 à 2004. Lors des deux premières, puis pendant la dernière, son entraîneur s'appelait Christian Gourcuff. Le technicien de Fontenay n'a jamais caché son estime pour le coach lorientais. Ni que l'homme l'a autant influencé que le technicien.

 

La rencontre avec Christian Gourcuff. « C'était en juin 1999, je sortais d'une saison très triste avec Nice (en Ligue 2). J'étais prêté par Saint-Etienne, où j'avais encore un an de contrat, qui montait en Ligue 1 et qui ne voulait pas me garder. Je suis venu faire un essai à Lorient alors que le club disputait sa première saison en L1. J'ai passé une semaine au club sans avoir de contacts avec Christian Gourcuff. Les vacances sont passées et il m'a rappelé. On s'est mis autour d'une table et on a discuté. Il est celui qui m'a redonné confiance en me faisant signer trois ans. Il m'a dit qu'il me connaissait et me donnait une saison pour retrouver toutes mes capacités. Dans ma situation, j'étais perdu, et je pensais au chômage. Et là, je me retrouve devant quelqu'un qui me donne une opportunité de continuer à faire mon métier. Je suis devenu titulaire et même capitaine. »

 

L'image de Christian Gourcuff. « Il est particulier car il est très introverti, il parle peu. Il ne s'ouvre pas beaucoup. Il est dans sa bulle, ce qui fait de lui quelqu'un d'atypique. Il travaille énormément. Il prépare beaucoup ses séances, presque à l'extrême. C'est ce qui m'a plu. C'est une méthode de travail à laquelle j'ai adhérée. Son discours est très positif et extrêmement intéressant. »

 

La bulle de Christian Gourcuff. « Il y a du football, énormément et que ça. Mais du jeu, de la beauté. C'est un esthète. Il cherche la meilleure solution pour être le plus efficace possible, mais en créant des passes. Il y a une philosophie derrière tout ça. S'il joue en 4-4-2, c'est que c'est la meilleure formule pour lui. Il étudie tout, il sait tout. Il a une image du foot hyper structurée, hyper professionnelle. Il a ça en lui. S'il arrive à faire progresser son équipe, c'est qu'il sait quels joueurs il lui faut. Il sait les trouver et il sait qu'ils adhéreront à son système. Sa grande force c'est qu'il a un discours et il sait à qui il peut le transmettre. »

« Avec lui, c'est carré »

 

Les maths et Christian Gourcuff. « C'est un ancien prof de maths et ça se sent. Il rationalise le foot. C'est un perfectionniste à l'état pur. Quand il dit qu'il y a 12 mètres entre les lignes, c'est qu'il y en a 12, pas 11 ni 13. Chaque déplacement en déclenche d'autres autour. On retrouve ça dans les maths, et je suis aussi un matheux. Quand tu travailles avec lui, c'est carré. »

 

La méthode de Christian Gourcuff. « Elle est basée sur deux données essentielles : le travail et le collectif. Il y a beaucoup de séances tactiques, c'est avec lui que je les ai découvertes... Du jeu, des variations. Quand il a quelque chose en tête, il va au bout. Si tu n'as pas compris, tu recommences encore et encore. Son discours a toujours été celui-là, même quand il est revenu après deux saisons à Rennes et à Doha. Chaque année, il peaufine encore un peu plus sa méthode et sa philosophie. Sa grande force, c'est qu'il a une grande confiance en lui. Il sait ce qu'il fait et ça le fait avancer. Il a une ligne directrice et il n'en déroge pas. »

 

L'influence de Christian Gourcuff. « Quand je l'ai retrouvé lors du match de solidarité en faveur des sinistrés de la tempête Xynthia, j'étais très heureux. Même si on sent toujours une retenue chez lui, ce n'est pas dans sa nature d'être très expansif. Je suis un peu pareil... On s'apprécie énormément, mais la communication, ce n'est pas notre truc. Je lui dois énormément de choses. Mon fonctionnement est le sien, je ne cherche pas plus loin mes approches, mes discussions. Si aujourd'hui j'en suis là, c'est parce qu'il m'a fait comprendre que j'avais des capacités et qu'aller dans cette voie ne serait pas inintéressant. »

 

 

Recueilli par Raphaël BONAMY.

Ouest-France

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 15:00

 

Les Sud-Vendéens souhaitaient recevoir "un gros", ce sera le cas ce samedi 22 janvier avec le FC Lorient au stade Henri-Desgrange (18h30). Vainqueur de Valenciennes, Angers SCO a hérité de Bordeaux, à Jean-Bouin (17h). Nouveau tirage clément pour le FC Nantes face à Raon-L'Etape (18h).

 

634397_3-copie-1.jpg

 

Ce fut le premier nom tiré par Olivier Dacourt et Miss France 2010 à l’occasion du tirage au sort des 16e de finale sur le plateau d’Eurosport. Près de 24h après leur petit exploit à Avranches (3-1 – lire notre article), les Fontenaisiens avaient hérité d’une équipe de Ligue 1, à domicile, comme il y a quelques années, face notamment au FC Nantes de Viorel Moldovan. Pour les puristes, la venue du Lorient de Christian Gourcuff sera un moment fort de cet hiver, au stade Henri-Desgrange de La Roche sur Yon (18h). Et un instant d'émotion pour les anciens Merlus, l'entraîneur Anthony Gauvin (photo ci-dessous au 8e tour à Challans), et à un degré moindre, Pierrick Mornet.

 

 551105.jpg

 

Il est dit également qu’Angers SCO doit se mesurer à des formations de L1 pour faire ses preuves. Après leur succès en prolongation face à Valenciennes (but de Keserü), les Angevins s’attaqueront au Bordeaux de Jean-Tigana et… Anthony Modeste ce samedi (17h). Avec un parfum particulier pour Jean-Louis Garcia (photo ci-dessous), longtemps entraîneur au sein du centre de formation des Girondins. Le FC Nantes, enfin, est aussi verni en 2011 qu’en 2010. Après Vertou et Cognac, deux formations de CFA 2 en déplacement à la Beaujoire, ce sont les amateurs et habitués de l’épreuve de Raon-L’Etape (actuellement en bas de tableau du groupe B de CFA avec 5 défaites en 11 journées) qui se déplaceront également dans l’antre des Canaris. Avec donc une réelle chance pour les joueurs de Baptiste Gentili de se hisser en 8e de finale les mardi 1er et mercredi 2 février.

 

 549356-copie-1.jpg

 

Média LAF

Le vendredi 21 janvier 2011 - 16h03

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 14:00

 

 

Voici les rencontres qui se dérouleront ce week-end :

 

 

Vendredi :

 

VETERANS contre VILLIERS EN PLAINE

21 h 00 à Villiers en Plaine - Amical

 

 

Samedi :

 

SENIORS (C.F.A.) contre LORIENT (Ligue 1)

18 h 30 à La Roche Sur Yon - Coupe de France 16ème de Finale

 

U. 16 (I.R.) contre CHOLET

11 h 00 à Fontenay le Comte (Stade Murzeau) - Championnat

 

U.15 (P.H.) contre GJ POIRE MOUILLERON

13 h 30 à Fontenay le Comte (Plaine RF) - Championnat

 

U.15 ( D.1) contre GJ BOUPERE

10 h 30 à Fontenay le Comte (Plaine F5) - Championnat

 

U. 13 (D.S.) en COUPE DE VENDEE

10 h 15 à Fontenay le Comte (Plaine Stabilisé ou F4) - Coupe

 

U. 13 (D.1) en COUPE DE VENDEE

10 h 15 à La Roche Sur Yon - Coupe



U. 13 (D.3) en CHALLENGE DE VENDEE

10 h 15 à St Aubin la Plaine - Challenge

 

U. 13 (D.4) en CHALLENGE DE VENDEE

10 h 15 à Mareuil - Challenge

 

U. 11b contre L'HERMENAULT

10 h 30 à L'Hermenault - Amical

 

U. 11c contre ST CYR DES GATS

10 h 30 à St Cyr des Gats - Amical

 

U. 11d contre ST CYR DES GATS 2

10 h 30 à St Cyr des Gats - Amical

 

 

Dimanche :

 

SENIORS (D.R.S.) contre ANCENIS

15 h 00 à Ancenis - Championnat

 

SENIORS (P.H.) contre MAREUIL

15 h 00 à Fontenay le Comte (Stade Murzeau) - Championnat

 

SENIORS (D.4.) contre L'ILE D'ELLE

13 h 00 à Fontenay le Comte (Plaine F3) - Championnat

 

U.19 (D.H.) contre USSA VERTOU

10 h 30 à Vertou - Championnat

 

U. 17 (D.R.S.) contre GJ CLISSON

10 h 30 à Fontenay le Comte (Plaine F1) - Championnat

 

U.17 Entente (D.3) contre NALLIERS

10 h 00 à Mouzeuil St Martin - Championnat

 

 

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Information Générale
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 12:00

 

COUPE DE FRANCE 

16ème de Finale 

 

FONTENAY (CFA) LORIENT (LIGUE 1)

 

 

Retrouvez un reportage sur le VENDEE FONTENAY FOOT grâce au site CANAL 15 !

 

 

CANAL 15 - Sud Vendée

 Jeudi 20/01/11 : CANAL 15 : Le Journal du Sud-Vendée

 

 

 

 Retrouvez toute l'actualité du Centre et du Sud-Vendée sur Canal 15 : http://www.canal15-tv.com/ 

 

 

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 07:00

  

Portrait. Lamine Koné revient de blessure et prépare l'intérim en l'absence d'Ecuele Manga. C'est une opportunité à saisir pour le défenseur lorientais. Face à des joueurs qui vont jouer « leur match de l'année... »

 

lrSP_2625473_1_px_512__w_ouestfrance_.jpg

Lamine Koné, au coté de Christian Gourcuff, son entraîneur, est un joueur en devenir qui devrait évoluer au sein de la défense lorientaise en Vendée. / Photo : Patrick Guigueno

 

 

En provenance de Châteauroux (L2) à l'intersaison, Lamine Koné n'a pas le loisir de s'exprimer pleinement sous ses nouvelles couleurs. Entré en cours de jeu en tout début de saison contre Nice, il quittait ensuite la pelouse du Stade Vélodrome de Marseille, sur une civière, le 21 août dernier, victime d'une fracture de la malléole après avoir repoussé une tentative de Brandao. Le défenseur central lorientais a pris son mal en patience pour mieux revenir aujourd'hui. « Ce sont des moments douloureux qui font partie de la carrière d'un joueur de foot pro. »

 

Revenir sur le devant de la scène

 

Le Parisien de naissance devrait être invité à débuter la partie, samedi, à La Roche-sur-Yon, pour disputer ce 16e de finale de la Coupe de France face à Fontenay-le-Comte, Bruno Ecuele Manga, le titulaire du poste, étant blessé. « Je n'ai pas une grande expérience de la Coupe de France. Pour moi, c'est un match comme un autre, soutient Lamine Koné qui avoue quand même qu'« il y a dans ce genre de rendez-vous quelque chose de particulier, c'est la qualification. On devra passer un maximum de tours pour aller en finale au Stade de France. » Un doux rêve caressé par de nombreux joueurs professionnels et amateurs. D'abord, il faudra franchir l'écueil vendéen, un club de Fontenay-le-Comte que le défenseur lorientais ne sous estime pas : « Il faut toujours se méfier de ces matches face à une équipe hiérarchiquement inférieure. Au tour précédent, dix clubs de Ligue 1 en ont fait les frais. On devra marquer des buts dès qu'on en aura l'occasion afin de se mettre à l'abri le plus rapidement possible. Eux, ils vont également jouer pendant 90 minutes à fond car c'est sûrement leur match de l'année. »

 

Pour Lamine Koné, ce sera également un rendez-vous où il pourra se mettre en avant, afin de revenir dans le groupe pour la réception de Brest, le samedi suivant. « Je suis bien physiquement. J'ai repris en novembre, avec des petites douleurs. Aujourd'hui ça va, à moi de revenir au top, au niveau défensif, au niveau des duels ou de la vitesse. »

 

En Vendée, il devrait être associé à Grégory Bourillon sur lequel il pourra s'appuyer pour repousser les assauts fontenaisiens : « C'est un joueur d'expérience, il a joué dans des grands clubs : à Rennes, au PSG. Cela fait plaisir d'évoluer à ses côtés. Mais il faut qu'on joue encore plus ensemble, c'est pareil avec Bruno Ecuele Manga, afin de retrouver tous les automatismes. »`

Alors pour son retour aux manettes au sein de la défense lorientaise, Lamine Koné du haut de son 1,86 m, ne devrait pas être perturbé par l'adversité. Après la claque reçue à Lyon, Lorient souhaite se relancer et se rassurer avant d'accueillir le voisin brestois en championnat. « La Coupe peut nous faire du bien. À nous de créer du jeu et de nous qualifier. Ce serait une manière d'oublier la défaite à Lyon et de repartir du bon pied avant de recevoir Brest. »

 

 

Olivier ABAUTRET.

Ouest-France

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 19:00

 

Coupe de France (16e de finale). Fontenay - Lorient, samedi. Sébastien Ducourneau entame sa treizième saison au club fontenaisien. Il revient sur la réussite de son équipe en Coupe de France.

 

lrSP_2625298_3_px_512__w_ouestfrance_.jpg

Arrivé au club en 97-98, Sébastien Ducourneau a connu trois 16e et sept 32e de finale de Coupe de France avec le club de Fontenay-le-Comte. / Photo : Jean-Pierre Réthoré.

 

 

 

Cette saison, Sébastien Ducourneau est l'adjoint d'Antony Gauvin. À 35 ans, il est « Le dernier des Mohicans ». Celui qui a sans relâche a oeuvré pour porter haut les couleurs du club. « J'ai participé à un 8e, trois 16e et sept 32e de finale de Coupe de France. Le premier, l'année de mon arrivée au club (saison 97-98). Nous avions été éliminés par Pau, aux tirs au but », raconte le Fontenaisien. Originaire de Mont-de-Marsan, où il a fait toutes ses classes, Sébastien a rejoint ensuite Angers dès l'âge de 17 ans. Avec le SCO, il évoluera en National, puis en D2, se forgeant ainsi une belle expérience avant de mettre, cinq ans plus tard, le cap sur Fontenay-le-Comte.

 

Un exemple de fidélité

 

Une aubaine pour le club Sud-vendéen qui venait tout juste d'accéder en CFA. Sébastien, alias « Pech », ne tarde pas à y devenir un joueur emblématique. Il participe ainsi aux quatre épopées fontenaisiennes en Coupe de France, dont la plus fameuse et la plus belle en 2001 (élimination aux tirs au but, 2-2 a.p, 4-5). « J'en frémis encore... Je garde toujours en mémoire l'accueil que nous avons reçu des supporters dans la salle Bel-Air, suite à notre qualification en 16e de finale contre Sedan. Je me souviens aussi des klaxons et des encouragements que les gens nous adressaient avant notre match contre Lyon », raconte l'ancien attaquant.

 

Une équipe de coupe

 

Il est sans conteste le mieux placé pour expliquer la réussite fontenaisienne en Coupe de France. Car au tableau d'honneur des « petits » qui ont brillé dans cette compétition de 1998 à 2011, les Fontenaisiens pointent à la deuxième place, derrière la Montagnarde. « Les joueurs changent, mais l'esprit demeure. Quand je suis arrivé, le club avait une identité spécifique. C'est un club familial qui s'est toujours appuyé sur des vertus collectives de solidarité. Les joueurs se transmettent ces valeurs à travers les générations. Comme d'autres avant moi, c'est mon tour. En CFA, 95 % des joueurs sont issus des centres de formation. Ils ont de solides bases techniques et tactiques. » Ce qui nivelle les valeurs sur un match.

 

Un signe du destin

 

Sébastien a toujours la passion chevillée aux crampons. Mais il ne sera pas sur la pelouse. « L'équipe est jeune. C'est aux joueurs d'écrire une nouvelle page de l'histoire du club. Il faut qu'ils prennent du plaisir et qu'ils jouent sur leurs qualités » Samedi, avant le match, c'est lui qui conduira l'échauffement. « C'est un moment que j'apprécie. Je discute avec les joueurs, je donne les dernières consignes. C'est dans ces moments-là que l'on sent que l'exploit est possible. »

 

Pour l'occasion, le groupe au complet (les 23 joueurs) sera réuni au stade Henri-Desgrange. Et, signe du destin, l'arbitre qui officiera samedi soir sera Damien Ledentu, le même qui avait vu la qualification des Fontenaisiens face à Sedan, le 10 février 2001...

 

J.-P. R.

Ouest-France

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 17:00

 

Coupe de France (16e de finale). Fontenay - Lorient, samedi. Antony Gauvin, l'entraîneur du VFF, a eu Christian Gourcuff, son homologue de Lorient, comme entraîneur pendant 3 saisons dans le Morbihan.

 

lrSP_2624189_1_px_512__w_ouestfrance_.jpg

Antony Gauvin a eu Christian Gourcuff comme entraîneur pendant 3 saisons à Lorient. Samedi, il retrouvera, en Coupe de France,un technicien qu'il estime beaucoup et à qui il doit beaucoup. / Photo : Philippe Renault

 

 

Antony Gauvin a porté les couleurs de Lorient pendant cinq saisons, de 1999 à 2004. Lors des deux premières, puis pendant la dernière, son entraîneur s'appelait Christian Gourcuff. Le technicien de Fontenay n'a jamais caché son estime pour le coach lorientais. Ni que l'homme l'a autant influencé que le technicien.

 

La rencontre avec Christian Gourcuff

 

« C'était en juin 1999, je sortais d'une saison très triste avec Nice. J'étais prêté par Saint-Etienne, où j'avais encore un an de contrat, qui montait en Ligue 1 et qui ne voulait pas me garder. Je suis venu faire un essai à Lorient, en Ligue 1. J'ai passé une semaine au club sans avoir de contacts avec Christian Gourcuff. Les vacances sont passées et il m'a rappelé. On s'est mis autour d'une table et on a discuté. Il est celui qui m'a redonné confiance en me faisant signer trois ans. Il m'a dit qu'il me connaissait et me donnait une saison pour retrouver toutes mes capacités. Dans ma situation, j'étais perdu, et je pensais au chômage. Et là, je me retrouve devant quelqu'un qui me donne une opportunité de continuer à faire mon métier. Je suis devenu titulaire et même capitaine. »

 

L'image de Christian Gourcuff.

 

« Il est particulier car il est très introverti, il parle peu. Il ne s'ouvre pas beaucoup. Il est dans sa bulle, ce qui fait de lui quelqu'un d'atypique. Il travaille énormément. Il prépare beaucoup ses séances, presque à l'extrême. C'est ce qui m'a plu. C'est une méthode de travail à laquelle j'ai adhérée. Son discours est très positif et extrêmement intéressant. »

 

La bulle de Christian Gourcuff

 

« Il y a du football, énormément et que ça. Mais du jeu, de la beauté. C'est un esthète. Il cherche la meilleure solution pour être le plus efficace possible, mais en créant des passes. Il y a une philosophie derrière tout ça. S'il joue en 4-4-2, c'est que c'est la meilleure formule pour lui. Il étudie tout, il sait tout. Il a une image du foot hyper structurée, hyper professionnelle. Il a ça en lui. S'il arrive à faire progresser son équipe, c'est qu'il sait quels joueurs il lui faut. Il sait les trouver et il sait qu'ils adhéreront à son système. Sa grande force c'est qu'il a un discours et il sait à qui il peut le transmettre. »

 

« Avec lui, c'est carré »

 

Les maths et Christian Gourcuff

 

« C'est un ancien prof de maths et ça se sent. Il rationalise le foot. C'est un perfectionniste à l'état pur. Quand il dit qu'il y a 12 mètres entre les lignes, c'est qu'il y en a 12, pas 11 ni 13. Chaque déplacement en déclenche d'autres autour. On retrouve ça dans les maths, et je suis aussi un matheux. Quand tu travailles avec lui, c'est carré. »

 

La méthode de Christian Gourcuff

 

« Elle est basée sur deux données essentielles : le travail et le collectif. Il y a beaucoup de séances tactiques, c'est avec lui que je les ai découvertes... Du jeu, des variations. Quand il a quelque chose en tête, il va au bout. Si tu n'as pas compris, tu recommences encore et encore. Son discours a toujours été celui-là, même quand il est revenu après deux saisons à Rennes et à Doha. Chaque année, il peaufine encore un peu plus sa méthode et sa philosophie. Sa grande force, c'est qu'il a une grande confiance en lui. Il sait ce qu'il fait et ça le fait avancer. Il a une ligne directrice et il n'en déroge pas. »

 

L'influence de Christian Gourcuff.

 

« Quand je l'ai retrouvé lors du match de solidarité aux sinistrés de Xynthia, j'étais très heureux. Même si on sent toujours une retenue chez lui, ce n'est pas dans sa nature d'être très expansif. Je suis un peu pareil... On s'apprécie énormément, mais la communication, ce n'est pas son truc. Je lui dois énormément de choses. Mon fonctionnement est le sien, je ne cherche pas plus loin : mes approches, mes discussions. Si aujourd'hui j'en suis là, c'est parce qu'il m'a fait comprendre que j'avais des capacités et qu'aller dans cette voie ne serait pas inintéressant. »

 

Raphaël BONAMY.

Ouest-France

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 10:00

 

Le plein de buts de la DH à la PH

 

Alors que les championnats de la Ligue en sont à mi-saison, gros plan sur une prolifique dernière journée et sur un week-end complet à venir. Avec à noter dimanche dernier des soubresauts en DRH (photo) et une pluie de buts aux quatre coins de la Ligue Atlantique.

 

636678_3.jpg

 

Une moyenne de trois buts par match en Division d’Honneur ! A nouveau, le spectacle a été au rendez-vous le week-end dernier sur les terrains de la Ligue. Et le nouveau leader unique a montré la voie : la réserve du Poiré sur Vie a en effet inscrit 4 buts sur la pelouse de l’ESO La Roche, pendant que ses deux poursuivants (La Roche VF et Les Sables TVEC) se neutralisaient à quelques kilomètres de là. Derrière, La Chapelle des Marais, avec un bon nul à Segré (1-1), n’en a pourtant pas totalement profité, à la différence des réserves des Herbiers et de Carquefou (photo ci-dessous), très efficaces face à leurs homologues de Luçon (3-2) et Saumur (4-1). Autres bénéficiaires de cette journée, Châteaubriant et Challans, victorieux à Montaigu et Orvault, qui se replacent ainsi dans le ventre mou. Nouveau choc ce samedi entre Les Sables et Châteaubriant, puis dimanche entre La Roche VF et Les Herbiers.

 

 550975.jpg

 

En DRS, la bonne affaire du groupe A est pour le FC Rezé d’Edmond Foyé, de retour sur les terrains pour le succès contre Aizenay. Les joueurs du Sud-Loire profitent du statu quo en tête (match nul pour l’Intrépide, La Chapelle sur Erdre, le FC Robretières). A noter le très beau succès de Nort sur Erdre face à la réserve du SO Cholet et celui de Pouancé à La Haye Fouassière. Dans le groupe B, Bouchemaine a fait le break en s’imposant à Fontenay, alors que Vertou a concédé le nul à domicile contre La Tranche et que Saint-Sébastien et Ancenis se sont neutralisés. Du coup, Les Essarts réalise la très bonne opération, alors que Saint-Pierre Montrevault respire mieux après son succès face au Stade Nazairien. A noter que près de 4 buts de moyenne ont été marqués dans ce groupe B.

 

 550978.jpg

 

Pluie de surprises en DRH. Il était écrit que les parcours sans faute de la Vaillante Angers et de l’UF Saint-Herblain s’arrêteraient en même temps. Ce fut le cas dimanche avec dans le groupe A, le nul concédé par les Herblinois à domicile contre Saint-Malo de Guersac (3-3). Flochamont s’empare de la 2e place. Dans le groupe C, la Vaillante Angers a dû même s’incliner après 9 succès consécutifs, sur le terrain de Montaigu (2-3). A signaler le succès important de Mouilleron le Captif le promu sur le terrain de Thouaré (photo du haut). Dans le groupe B, enfin, Saint-Père en Retz s’est bien remis de sa défaite à Tillières et a remporté le choc au sommet (3-1) à Carquefou (photo ci-dessus) . A signaler le score fleuve de Tillières à nouveau sur le terrain de la Mellinet (5-4) et le beau premier succès d’Andrezé contre Chantonnay. Plus de 4 buts en moyenne ont été inscrits dans ce groupe !

 

 550976.jpg

 

En PH, enfin, c’est le statu quo en tête du groupe A, avec les nuls concédés par Les Sables et Nozay, ce sont profitent la réserve de l’ESO et Clisson. Dans le groupe B, la B de Challans poursuit sa démonstration avec 11 et 12 longueurs d’avance sur Donges et Aubigny qui se sont également imposés. La Chaize le Vicomte mène toujours la danse dans le groupe C, avec maintenant 3 points d’avance sur Le Poiré sur Vie. Le choc au sommet du groupe D a été remporté par Cheffois Saint-Maurice le Girard (photo archives ci-dessus) contre le leader, Saint-Fulgent (4-2). Dans le groupe E, Belligné Saint-Sauveur garde la main avec son beau succès sur le terrain de l’Intrépide, 3 points devant Les Sorinières. Enfin, Doué la Fontaine a confirmé sa place de leader du groupe F en battant Chemillé. A souligner le beau succès du promu Sainte-Luce sur Loire sur sa pelouse face à Saint-Géréon (photo ci-dessous).

 

 550977.jpg

 

Média LAF

Le mercredi 19 janvier 2011 - 10h23

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Information Générale
commenter cet article