Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 09:34

 

CFA. Les Vendéens n'ont disputé qu'un match depuis fin décembre. La météo joue les trublions, perturbe le calendrier et les conditions d'entraînement. Gare aux lendemains qui déchantent !

 

 

 

En raison des mauvaises conditions climatiques, Pierrick Mornet et les Fontenaisiens sont au repos forcé. En un peu plus d'un mois, ils n'ont disputé qu'un match, le 17 janvier, contre le Stade bordelais (0-0). Photo : L. G.

 

 

 

Troisième à égalité avec Montluçon et Moulins, Fontenay compte deux matches en retard. Celui que les Vendéens devaient rattraper à Colomiers, samedi, a été de nouveau remis. La faute à Klaus, la violente tempête. « Le championnat est devenu illisible du fait de la cascade de reports, sauf pour Pau, le leader, qui caracole en tête du championnat », nuance Gérard Nicol, le ton pertinent.

 

De manière générale, les conditions météo compliquent la vie des footballeurs depuis maintenant un bon mois. Excepté face au stade bordelais (0-0), le 17 janvier, Fontenay n'a plus joué, en compétition officielle, depuis le 20 décembre. « On a quand même essayé, en amical (0-0), contre Chauray (DH), ce week-end. C'était limite. On a couru », lâche l'entraîneur, pas convaincu du résultat.

 


Un manque de latitude


Plutôt qu'un entraînement classique, sur un terrain aléatoire, les Sud-Vendéens renouvelleront l'expérience, ce soir (18 h 30), à Aytré (Charente-Maritime), face aux Chamois niortais (Nat.). « On travaille comme on peut, où l'on peut. C'est l'hiver, on n'a pas le choix. Beaucoup d'équipes sont logées à la même enseigne. Cependant, certaines manquent de latitude et subissent ces intempéries plus que d'autres. » Question de moyens, question d'infrastructures !


Gérard Nicol s'adapte mais la situation l'embarrasse. « On travaille à partir d'une trame sur la saison. Les matches sont l'occasion de vérifications, faute de quoi on perd nos repères. Là, on s'efforce de trouver la moins mauvaise solution. On ne va pas s'apitoyer mais c'est compliqué. » Les joueurs se lassent et se frustrent. « Ils se préparent pour apprendre finalement qu'ils doivent rester à la maison. Même d'un point de vue familial, tout cela est perturbant. »


Ces deux dernières saisons, Fontenay a lâché de nombreux points en plein hiver. Auteurs jusqu'alors d'un bon parcours, les coéquipiers d'Antony Gauvin y laisseront-ils des plumes, cette fois encore ? « Le risque que nous soyons moins performants existe mais nous ferons tout pour le minimiser et continuer de jouer un rôle intéressant. » Tel reste l'objectif de Gérard Nicol et de ses joueurs, en dépit des circonstances.



Michel LE TUTOUR.

Ouest-France

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article

commentaires