Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 10:58

 

Coupe de France (8e tour). AC Ajaccio (Ligue 2) - Fontenay-le-Comte (CFA) : 2-1. Les Vendéens ont chuté en Corse en faisant largement jeu égal. Même réduits à dix, après l'expulsion sévère de Zoménio.

 

 

 

Grâce au but de Benoit Darcy inscrit en fin de match, les Fontenaisiens, même réduits à dix, y ont cru jusqu'au bout. : Corse-Matin

AJACCIO (de notre envoyé spécial). Il faisait frisquet mais beau, hier, sur Ajaccio... Vu le terrain gras, et les énormes flaques d'eau aux abords, on se doute pourtant que l'île de Beauté n'a pas échappé, ces dernières semaines, aux fortes précipitations qui ont affecté tout le reste de la France. En Coupe, de telles conditions de jeu nivellent les valeurs, dit-on... Fontenay saura-t-il en profiter ? La veille, Romorantin et Dunkerque, également en CFA, ont bien damé le pion, à Angers et Reims... Alors, pourquoi pas les Vendéens ?

 

Le premier quart d'heure est quelconque. Fontenay ne s'en plaint mais va devoir déchanter dans la foulée. Lorsqu'ils parviennent à ouvrir le score par Mandrichi, à la réception d'un centre de Dohin, dévié par Viale (18'), les Ajacciens sont soulagés. Le tour n'est pas joué pour autant mais avec un but d'avance, ils savent qu'ils ont désormais la main. D'autant que la chance consent à les secourir, quand Novic, alerté par Dupas depuis la gauche, manque de peu de leur clouer le bec. Sans une parade de Quiévreux, le coup de tête de l'avant-centre fontenaisien aurait fait mouche. Qui sait alors ce qu'il serait advenu...

 

Darcy sauve l'honneur

 

Sans convaincre davantage, les hommes de José Pasqualetti se montrent ensuite plus menaçants pour Pauvert qui, aidé par sa transversale, prolonge en corner un long ballon d'Aubameyang (34'). Puis c'est un coup franc puissant de Fournier qui oblige le gardien vendéen à s'employer (43'), celui-ci étant encore tout heureux de voir Mandrichi manquer son lob, seul face à lui, quelques secondes avant le repos.

 

Menés sans déparer au tableau, les partenaires d'Antony Gauvin n'ont donc plus le choix au retour des vestiaires. A eux de forcer le destin, mais comment s'y prendre, alors qu'en face, les Corses s'époumonent, conscients qu'ils n'échapperaient pas à la crise en cas d'élimination. Leur besogne va d'ailleurs finir par payer. Sur un coup franc de Darbion, discutable, Viale double la mise, au second poteau (65').

 

Du coup, la tâche devient pratiquement insurmontable pour les Vendéens, et plus encore une fois réduits à dix, après l'expulsion directe de Zoménio. Pourtant, ils ne renoncent pas. La preuve, Darcy s'arrache et réduit le score au moment où l'on s'y attend le moins (85'). Hélas pour Fontenay, qui méritait mieux, il était trop tard.

 

Michel LE TUTOUR.

 

AC AJACCIO - FONTENAY : 2-1 (1-0).

 

Arbitre : M. Biton.

 

800 spectateurs.

 

BUTS. Ajaccio : Mandrichi (18'), Viale (65'). Fontenay : Darcy (85').

 

AVERTISSEMENTS. Ajaccio : Guerriéro (84'). Fontenay : Ducourneau (88').

 

EXPULSION. Fontenay : Zoménio (71').

 

AC AJACCIO : Quiévreux, Fournier, Aubameyang, André, Bocognano, Guerriéro, Asuar (cap) puis Darbion (60'), Viale, Mandrichi (Lesueur, 87'), Medjani, Dohin. Entraîneur : José Pasqualetti.

 

FONTENAY-LE-COMTE : Pauvert, Le Touzé, Piveteau, Zoménio (cap), Darcy, Dupas (Mornet, 60'), Gandrillon (Duhai, 65'), Gauvin, Ducourneau, Queiros, Novic (Lesquaille, 77'). Entraîneur : Gérard Nicol.

 

 

La parole aux entraîneurs

 

José Pasqualetti (entraîneur AC Ajaccio) : « Fontenay dispose d'une équipe de qualité, on le savait ! Dans la période de doute que l'on traverse, cette qualification, même laborieuse, va nous faire du bien. Le premier but débride le match. En fin de partie, nos adversaires ont marqué. Or, nous jouions en supériorité numérique... C'est dommage, il n'y avait pas lieu de se faire peur ainsi. »

 

Gérard Nicol (entraîneur Fontenay) : « Mes joueurs n'ont rien à se reprocher. Ils sont même à féliciter. La réussite était dans le camp d'Ajaccio. A l'image de ce premier but qui conditionne la suite. C'est frustrant. L'équipe a lutté jusqu'au bout et c'est tout à notre honneur. Je pense qu'à domicile, elle aurait accompli l'exploit. Maintenant, il va falloir digérer. »

 

 

Ouest-France

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article

commentaires