Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 18:27

 

Coupe de France (8e tour). Fontenay (CFA) devra se rendre à Ajaccio (L2) et Luçon (CFA) à Montluçon (CFA)... Le tirage n'a pas verni les Vendéens.

 

 

 

Benoît Darcy (à droite) et les Fontenaisiens contre Ajaccio sur l'île de Beauté, Guillaume Cartron (à gauche) et les Luçonnais à Montluçon. Les deux clubs vendéens rescapés de la Coupe de France n'ont pas eu, hier, les faveurs du tirage. Les matches du 8e tour se joueront les 13 et 14 décembre. : M. D. / L. G.

 

 

Forts de leur qualification en Coupe de France, obtenue en Martinique, les Fontenaisiens ont repris l'entraînement, hier soir. La veille, en fin de journée, ils avaient regagné leurs pénates. Fatigués de leur séjour d'une semaine aux Antilles, mais satisfaits du devoir accompli, et impatients de connaître leur adversaire, au 8e tour. Ce sera l'AC Ajaccio (9e en Ligue 2), sur l'île de Beauté, le week-end des 13 et 14 décembre.

 

« Ce tirage est inattendu. Il ne me plaît pas trop, grommelle Gérard Nicol. Cela aurait été mieux à domicile (dans l'ancienne formule, le match aurait été inversé). Après la Martinique, c'est encore un déplacement spécial pour nous, avec une organisation compliquée à mettre en place. Quitte à se déplacer chez une Ligue 2, j'aurais préféré Guingamp. » L'entraîneur fontenaisien pense au championnat, craignant que ces voyages usants ne finissent par affecter l'effectif à sa disposition.

 

Il est vrai que les Vendéens occupent actuellement la 4e place en championnat, à six points du leader. Ils comptent un match en retard. Ce sont des outsiders en puissance dont le calendrier est en train de s'alourdir. « Ça commence samedi, avec le derby contre Luçon. La Coupe se trouve coincée entre deux autres matches importants, face à Moulins (2e) et Pau (1er). Franchement, ça m'ennuie. On risque de connaître des perturbations », s'inquiète Gérard Nicol.

 

Les chances de Fontenay apparaissent donc minimes sans être nulles pour autant. Le week-end dernier, les Corses ont arraché leur billet pour les 64es de finale, aux tirs au but, devant un club de DH... « Oui, mais cela n'était pas chez eux. A la maison, ils sont redoutables », prévient Gérard Nicol à propos d'une équipe entraînée par José Pasqualetti, à ne pas confondre avec le voisin du Gazélec, qui évolue en CFA.

 

 

Luçon décline l'Outre-Mer

 

En tirant Montluçon dans la foulée, Philippe Bergeroo et Stéphane Guivarc'h n'ont pas eu la main plus heureuse pour les Luçonnais. « L'Allier, c'est moins loin que d'aller à Ajaccio mais ça ne m'emballe pas, confirme l'entraîneur, Frédéric Reculeau. On se connaît pour évoluer dans le même groupe. On se préparera du mieux possible. » L'enjeu le mérite, en effet. Les Vendéens n'ont plus jamais accédé aux 32es de finale depuis 2001. C'était contre Paris Saint-Germain !

 

« Pour leurs supporters », les coéquipiers de Stéphane Masala auraient, bien sûr, aimé se dispenser d'un déplacement supplémentaire. Sauf à rejoindre les départements et territoires d'Outre-Mer comme Fontenay vient d'en avoir l'opportunité. « La Fédération nous a sollicités. On a dû, toutefois, décliner la proposition, mardi, en début d'après-midi, car beaucoup de nos joueurs n'auraient pu se rendre disponibles », explique le président, Michel Reculeau, un peu déçu du sort réservé à son club. « Il y avait six chapeaux. Le nôtre (1) était assez bizarre. »

 

Les Vendéens font contre mauvaise fortune bon coeur... Entre deux équipes de même niveau (CFA), séparée par deux points seulement, l'une 4e (Montluçon) et l'autre 9e (Luçon), la balance s'équilibre. C'est tellement vrai que déjà aux prises, sur le même terrain, à la fin du mois d'août, elles ne sont pas parvenues à se départager (2-2). « On menait au score mais on a pris deux buts de débutants. On méritait mieux », se souvient le coach luçonnais, sans néanmoins perdre de vue qu'entre le championnat et la Coupe de France, rien n'est jamais pareil.

« La différence se fera au niveau de l'envie », résume avec insistance Michel Reculeau. En s'imposant à Carquefou, lors du tour précédent, les Luçonnais ont montré qu'ils n'en manquaient pas.

 

 

Michel LE TUTOUR.

 

(1)    Yzeure, Thiers, Blagnac, Rilhac Rancon, AC Ajaccio, Fontenay, Montluçon, Andrezieux Bouthéon, Poitiers, Rodez, Arcachon, Nîmes, Luçon, Bayonne.

(2)      

Ouest-France

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article

commentaires