Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 15:02

 

Coupe de France (7e tour). Le Poiré (CFA 2) accueillera Tours (Ligue 2), Les Herbiers (CFA 2) recevront Niort (National) et Fontenay (CFA) ira en Martinique (DH). Quel menu alléchant !

 


La saison dernière, Le Poiré (CFA 2) avait profité d'un tirage relativement indulgent pour rejoindre ensuite Nantes, et défier le Paris Saint-Germain, en 16es de finale de la Coupe de France. « C'était vraiment superbe mais on l'a payé ensuite. Or, que retient-on au bout du compte ? s'interroge Stéphane Mottin, sans guère douter de la réponse. L'exploit en Coupe, ou la montée en championnat ? » Hier midi, au siège du Comité national olympique, à Paris, le club vendéen a hérité de Tours. A ce stade des 128es de finale (1), c'est corsé !

 

« Ça joue vite et bien. Pour des promus en L2 (7es), les Tourangeaux effectuent un beau parcours jusqu'à présent. L'affaire s'annonce rude », confirme l'entraîneur des Genôts. A part Châteauroux, il n'y avait pas plus redoutable si l'on se fie à la composition du chapeau. « On est quand même content. Recevoir une équipe de ce calibre, c'est mieux que d'aller à Châtellerault... » Sans compter qu'en gagnant, jusqu'ici, sans problème, soit en totalisant la bagatelle de 25 buts en quatre matches, « on a atteint notre objectif ».

 

Aux Herbiers (CFA 2), autre son de cloche. Niort, bon dernier avec Libourne, traîne pourtant sa misère en National. Les Chamois ont même dû attendre la 13e journée avant de s'imposer enfin. Cependant, Thomas Fernandez n'en démord pas. « C'est un très mauvais tirage. On espère, chaque année, être épargné et c'est toujours pareil. Tours en 2007, précédemment Moulins et Niort (déjà...). On fait de bons matches, mais on perd toujours de justesse. »


Toute série, quelle qu'elle soit, menace de s'interrompre avec le temps... Les Herbretais ont leurs chances, chez eux, à Massabielle. « On verra le moment venu. On a deux matches de championnat qui nous attendent, d'ici là », poursuit l'entraîneur, avant d'évoquer « la valeur des Chamois », même moribonds. « Ce sont des pros. Ils connaissent des problèmes dans la finition mais pratiquent un football de qualité. »

 

 

Fontenay en Martinique

 

Dès mercredi, les Fontenaisiens (CFA), pour leur part, étaient fixés sur leur sort. Ils iront en Martinique comme ils s'étaient rendus en Nouvelle-Calédonie, fin 2003. Et ça n'avait pas été une sinécure, contre Magenta (victoire 3-2)... Contre qui, cette fois ? Il faut attendre, le 15 novembre, l'issue de la finale locale. « Sportivement, un tel déplacement comporte quand même pas mal de risques, prévient Gérard Nicol. On essaiera de gérer tout cela au mieux. »

 

Après un refus à la « candidature », ces deux dernières saisons, l'entraîneur sud-vendéen a donc, cette fois, dit oui, à l'Outre-Mer. « Depuis la rétrogradation administrative (2005), on a bien redressé la barre. On est remonté en CFA. Des joueurs sont restés à une période délicate, d'autres sont venus nous rejoindre. Ce tirage est une belle récompense pour le club. »

 


Reste Luçon (CFA), en déplacement. Aux Brouzils (DRH), à Carquefou (CFA 2) ? Réponse, au terme d'un barrage incongru, voire insolite, auquel ces deux équipes se soumettront, le 11 novembre, gracieuseté de la ligue de l'Atlantique... « On les a éliminés, l'an dernier (2-0). Si on se qualifie, ils seront sans doute revanchards », anticipe Denis Renaud, le coach carquefolien. L'énervement gagne les Loups des Brouzils qui auraient au moins souhaité que leur match de championnat, dimanche, face à Vieillevigne, soit reporté. Peine perdue. Tout juste deux jours de repos, et de quoi laisser beaucoup de forces, avant la venue des héros de la Coupe de France 2008.

 


Michel LE TUTOUR.

 


(1) Les 22 et 23 novembre.

Ouest-France

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article

commentaires