Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 20:06

 

 

Rencontre. La discrétion de Sébastien Pauvert n'a d'égale que son efficacité. Cinq buts concédés en sept matches. Les cages de Fontenay-le-Comte sont bien gardées en CFA.

 



 
Sébastien Pauvert préserve les buts de Fontenay avec autorité. Un gage de sérénité pour l'ensemble de l'équipe qui reçoit la réserve du Mans, samedi. Photo : Magali Dupont

 

 

Les Fontenaisiens n'ont fait trembler les filets qu'à sept reprises depuis le début du championnat. Une moyenne d'un but par match avec, en contrepartie, une grande solidité défensive. « On dispose également de bons attaquants, certifie Sébastien Pauvert, natif de Beaupréau. Seulement, ils sont encore jeunes. Il faut surtout leur laisser le temps de s'aguerrir à ce niveau. »


En sept journées, le gardien du FFV n'a été pris en défaut que cinq fois. A 31 ans, il met toutefois en garde : « Il faut se méfier des statistiques. Le fait qu'on prenne peu de buts n'est pas seulement dû à la qualité de nos défenseurs mais à l'esprit d'équipe qui ne rechigne pas à la tâche. C'est notre animation défensive qui doit être mise en exergue. »


L'équipe de Colomiers a fait mieux encore que Fontenay n'encaissant que quatre buts, ce qui ne l'empêche pas de fermer la marche... Quant aux Vendéens, malgré un match en moins, ils pointent en 5eposition, forts de trois victoires, trois nuls et une défaite, à cinq longueurs du leader (Moulins). « Sur le plan comptable, c'est mieux que la saison dernière, compare le gardien des Bleus. Compte tenu des changements intervenus dans l'effectif, durant l'intersaison, on peut dire qu'on est bien parti. »


« La vie, c'est un tout »


Formé au FC Nantes, où il a signé son premier contrat professionnel, Sébastien Pauvert a rejoint ensuite Istres. Là-bas, il joue une trentaine de matches en Ligue 2 avant de rejoindre Quevilly (CFA), puis en 2005 Fontenay-le-Comte que la DNCG vient pourtant de sanctionner administrativement. « Quand on passe pro, on apprend beaucoup et très vite à tout point de vue. Cela forge un caractère et cela nous aide à mieux traverser ensuite les moments difficiles. »

 
Une expérience dont il aime faire profiter ses partenaires... Le collectif est gagnant. Fontenay avec la remontée en CFA (2007), puis une superbe place sur le podium au printemps dernier, tout près du National. Sébastien Pauvert apprécie sans modération, lui qui sera bientôt papa pour la deuxième fois. « Ici, je me sens bien. Quand je suis arrivé, le club m'a mis dans de bonnes dispositions. C'est important, car la vie, c'est un tout. »


La venue de la réserve du Mans, samedi (18 h 30), sera-t-elle l'occasion de poursuivre la marche en avant ? « On veut d'abord prendre de la marge par rapport à ceux qui nous précédent. Contre les réserves pros, c'est toujours compliqué, avertit l'ultime rempart. On ne sait jamais de quel effectif ils disposeront. On ne va toutefois pas s'y attarder mais plutôt se conformer à nos principes de jeu. »

 
La suspension de Vincent Zoménio, expulsé en Coupe de France, le week-end dernier, contraint cependant l'entraîneur, Gérard Nicol, à revoir sa charnière centrale.



Michel LE TUTOUR.

 

Ouest-France

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article

commentaires