Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 15:04

Lors du Tournoi Mondial de Montaigu, Timothée FERAND, ancien fontenaisien désormais joueur à NIORT a répondu aux questions d’Alain OUVRARD (qui était présent avec les Chamois comme accompagnateur). Pour le plus grand bonheur du blog…   

- Rencontre avec Timothée FERAND -

  

Timothée, quels souvenirs as-tu de tes années fontenaisiennes ?


J’en ai plusieurs : 

- Mes années de poussin avec Jean-Pierre LESUEUR, un bon coach ; on avait gagné le championnat de Vendée.

- Mes années avec « Guinguin » bien sûr…

- Et puis la découverte des 14 ans fédéraux avec Aurélien JOUBERT, un très bon coach également. J’ai vraiment découvert le « haut niveau » à cette occasion ; j’ai beaucoup appris à cette époque. 

Je n’oublie pas Michel WATHLET à l’origine de ma venue à Fontenay ; c’est à partir de là que j’ai vraiment eu l’envie d’aller plus loin.

  

Es-tu resté en contact avec certains fontenaisiens ?


Oui : A. JOUBERT, S. DIEUMEGARD ; et puis donner le coup d’envoi du 32e de Finale Fontenay-Niort m’avait permis de retrouver beaucoup de monde.

  

Suis-tu les résultats du V.F.F. ?


Oui bien sûr, avec impatience tous les lundis ; mon père m’annonce les résultats des 15 ans jusqu’à la CFA.

Je voudrais d’ailleurs remercier l’ensemble des coachs, parents qui m’ont permis de progresser.

  

Comment s’est déroulée ton intégration à Niort ?

 
Ca s’est super bien passé malgré l’appréhension au départ ; mais l’arrivée de nombreux 15 ans a permis de créer des liens plus facilement ; et puis les 16 et 18 ans ont permis une intégration plus facile. Par ailleurs, l’internat facilite cette vie de groupe.

 Par rapport au terrain ça a été un gros changement également puisque j’ai désormais 5 entraînements par semaine avec le match le week-end bien sûr. La première année a été bonne puisque nous avons remporté le championnat de DH et la coupe des Deux-Sèvres… même si nous avons été critiqué en raison de trois défaites ce qui n’était pas habituel les années précédentes. Au niveau de l‘équipe, je porte le brassard mais je ne suis pas le seul à mener le groupe ; il existe deux ou trois meneurs au sein de ce groupe.

Sinon sur le plan de l’école, je suis en première ES ; ce n’est pas toujours facile d’assumer les deux mais c’est notre choix, il faut l’assumer ; d’ailleurs, la vie de groupe avec la solidarité qui va avec permet de faire face dans les moments difficiles.

  

Peux-tu nous décrire une journée type ?

 
En fait la semaine j’ai surtout deux profils de journée :

 
- Lundi et Vendredi :

 Lever : 6H45

Petit-déjeuner : 7H20

Cours : 8H-12H

Cours : 13H30-17H30

Entraînement : 18H-19H30

Travail personnel : 20H-21H30

 
- Mardi et Jeudi :

 Lever : 6H45

Petit-déjeuner : 7H20

Cours : 8H-12H

Cours : 13H30-15H30

Entraînement : 16H-18H

Repas : 19H-20H

Travail personnel : 20H15-21H30

Pause : 21H30-22H

Retour en chambre : 22H


Et le Mercredi

  Cours : 8H-12H

Repos : 12H-15H30

Entraînement : 16H-18H

 

Le Week-end : centre de formation avec souvent entraînement le samedi matin et match le Dimanche.

 
Je tiens à souligner la qualité de mon coach qui nous apporte toute son expérience de la ligue 2 ; tous ses entraînements correspondent à une recherche précise, avec des thèmes.

 

Parlons de Montaigu : Quelles sont tes impressions ?

 
Je suis déçu de notre match d’ouverture contre Lyon ; ils étaient jeunes (des 92 essentiellement), nous les avons peut-être pris de haut ; nous avons cependant eu une bonne réaction contre Marseille et Le Mans ; nous avons fait preuve de solidarité ce qui nous a permis de nous mettre au niveau. Ce tournoi est aussi l’occasion de voir des très bons joueurs et de se comparer à ce qui se fait de mieux en France au niveau de la catégorie. C’est vraiment une expérience enrichissante.

 

Pour terminer ce petit entretien, quelles sont les perspectives te concernant ?

 
Les chamois m’ont fait signer un contrat de deux ans ce qui me permet d’envisager les choses sereinement sur le plan sportif ; sinon je prépare mon bac de Français et SVT cette année et le bac général l’année prochaine. Ensuite tout dépend de mon évolution sportive et de ce que Niort me proposera ; je veux jouer au plus niveau possible en fonction de mes possibilités sachant qu’obtenir le bac reste une priorité qui me permettra d’avoir une carte en main supplémentaire si le foot ne marchait pas au niveau professionnel.

 
Je remercie à nouveau toutes les personnes à FONTENAY qui m’ont permis de progresser et de vivre ma passion à fond…

   

- Diaporama  - 

   

  

 

 

  

   



Un grand merci à Timothée FERAND et à Alain OUVRARD.


Partager cet article

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Formation
commenter cet article

commentaires