Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 10:13

Fontenay et Les Sables laissent passer leurs chances

 

En recevant respectivement Moulins et Montluçon, les Fontenaisiens et les Sablais pouvaient légitimement espérer l'emporter. Il n'en a rien été avec deux nuls à la clé (1-1) et (0-0).

 

Et pourtant, un succès était largement à la portée de l'un et de l'autre même si l'on ne peut pas crier au scandale.

 

Fontenay rejoint dans le temps additionnel

 

Cette victoire, les Fontenaisiens pensaient bien l'avoir obtenue en trouvant enfin l'ouverture à dix minutes de la fin par Landry.

 

 undefined
Nicolas LANDRY a ouvert la marque le jour de ses 28 ans !

 

Mais alors qu'on allait se quitter sur ce 1-0, qui suffisait amplement au bonheur des joueurs de Gérard Nicol, les Moulinois égalisaient dans le temps additionnel sur un corner repris au second poteau par Le Pivert. Voilà bien deux nouveaux points de perdus.

 

Des occasions gâchées

 

On pourrait en dire autant pour les Sablais. Encore aurait-il fallu qu'ils se montrent enfin efficaces en concrétisant au moins l'une des trois occasions franches qu'ils s'étaient procurées.

 

On pense notamment à celle de Cédric Libaud à la 37e.

 

Seul à six mètres des buts de Bourgeois, après un excellent service de Raphaël Delaunay, il était si surpris de se retrouver en si bonne position qu'il frappait sur le gardien. Que dire aussi de ce manque de spontanéité d'un Lopez, toujours aussi déconcertant, qui tergiversait trop au moment d'ajuster Bourgeois (70e).

 

C'est surtout ce qui contrariait un Jean Renoux, toujours aussi motivé et enthousiasme malgré la situation irréversible de son équipe.

 

« Cette rencontre me laisse des regrets car s'ils se sont montrés dangereux sur leurs mouvements offensifs, n'oublions pas que nous en avions pris quatre là-bas. On s'est créés les meilleures occasions. Mais on n'arrive pas à mettre le ballon au fond ».

 

Si, effectivement, les Sablais auraient pu arracher la décision, ils n'ont pas fait un grand match loin de là. Leur entraîneur le reconnaissait d'ailleurs : « C'est vrai, dans le jeu, cela a été moins élaboré que lors de certaines rencontres. Mais il est vrai qu'après tant de défaites, la confiance est un peu limitée ».

 

Sans aucun doute, mais n'ayant plus rien à perdre, autant qu'ils se fassent enfin plaisir.

 

Christian Laumonier

Presse-Océan

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VENDEE FONTENAY FOOT - dans Equipe Fanion
commenter cet article

commentaires